Comité National CEA du 9/12/10

, par YannP

déclaration FO à propos du projet d’évolution de l’organisation du support soutien à la DAM

Monsieur l’Administrateur Général,

A écouter le Direction, ce projet va se réaliser sans mutations géographiques forcées et dans la sérénité… Nous émettons un doute ! Car ceux qui proposent le projet aujourd’hui ne seront probablement plus en poste à l’horizon des 10 ans, leurs successeurs pouvant user de méthodes plus radicales pour arriver à l’objectif cible du projet. Nous sommes inquiets et resterons très attentifs :
-  sur le traitement des salariés dont l’emploi disparaitra sur les Centres,
-  sur l’intérêt du travail des salariés qui resteront sur les Centres alors que leur activité sera centralisée, nous pensons que des salariés subiront des pressions pour suivre leur activité.
-  sur la problématique des salariés rattachés à une antenne, (il est plus difficile de suivre le traitement administratif et de carrière de salariés « détachés » lorsqu’ils ne mettent jamais les pieds sur le Centre de rattachement).

Nous regrettons de ne pas avoir eu d’informations et de documents spécifiques sur l’organigramme « cible » à l’occasion de la présentation des COMET organisés sur les Centres. Le document présenté était celui du Comité National avec quelques planches en plus ou en moins selon le cas.

La politique RH pratiquée ces dernières années n’est-elle pas en contradiction avec le projet ? Mutations externes, recrutements, alors que certains postes auraient pu être pourvus par des salariés dont l’emploi sera supprimé.

Les études régulières de la Direction sur le support soutien n’ont généralement pour finalité que de transférer une partie du travail vers les salariés des Unités Techniques dont ce n’est pas le métier. Par ailleurs, ce projet ne fera t-il pas qu’alourdir sensiblement la tâche des salariés du support soutien qui resteront dans l’organigramme après la réorganisation ?

Nous estimons que ce projet qui touche à l’organisation et aux conditions de travail doit faire l’objet d’une consultation dans chaque Centre.

FORCE OUVRIERE considère que l’organisation est du ressort de la Direction car comme nous vous l’avons toujours dit, nous ne sommes pas là pour gérer l’entreprise. Toutefois, lorsque cela touche les emplois, les conditions de travail, des éventuelles mutations, un désintérêt des salariés aux postes de travail, alors nous considérons que nous devons nous prononcer.

Nous estimons que le support soutien est en quelque sorte la charpente d’un établissement, qui nécessite donc d’avoir une structure consistante et suffisamment gréée pour assurer le rôle au combien nécessaire qu’elle apporte aux Unités Techniques.

FORCE OUVRIERE, ne peut en aucun cas cautionner un projet dont la finalité est de supprimer des emplois.

Aussi, nous nous prononcerons CONTRE ce projet.